déi Lénk appelle le gouvernement à intervenir lors du prochain Conseil européen aux fins de renforcer les droits fondamentaux des réfugiés et migrants

Dans le contexte du passage de la Marche pour la liberté 2014* au Luxembourg, déi Lénk a introduit cet après-midi à la Chambre une motion invitant le gouvernement à intervenir lors du prochain Conseil européen du 26 et 27 juin aux fins de renforcer les droits fondamentaux des réfugiés et migrants.

Motion

La Chambre des Députés

–          Considérant la « Marche de la Liberté 2014 » qui passe actuellement par le Luxembourg et regroupe une centaine de réfugiés réclamant une révision de la politique migratoire répressive de l’Union Européenne;

–          Considérant que cette marche se dirige vers le Conseil européen qui se tiendra à Bruxelles, le 26 et 27 juin, afin d’interpeller les dirigeants européens par rapport à la crise humanitaire qui s’accentue depuis des années aux larges de la Méditerranée et qui a coûté la vie à des milliers de réfugiés et de migrants tentant le passage hautement dangereux vers l’Europe en espérant y trouver de l’aide et de la protection ;

–          Considérant l’arrêt de la Cour européenne des Droits de l’Homme du 23 février 2012 condamnant la pratique du refoulement de réfugiés interceptés sur haute mer par les autorités d’un pays membre de l’UE vers des pays tiers ;

–          Considérant que le Conseil européen du 26 et 27 juin à Bruxelles définira  la programmation législative et opérationnelle dans l’espace de liberté, de sécurité et justice et qui établira un nouveau cadre stratégique notamment en matière de politique de réfugiés remplaçant le programme de Stockholm;

Invite le Gouvernement

–          à intervenir lors du Conseil européen du 26 et 27 juin aux fins de renforcer les droits fondamentaux des réfugiés et migrants.

 

* A compter du 18 mai et durant le mois de juin, plusieurs centaines de réfugiés et sans-papiers venus de divers pays européens parcourent une distance de près de 500km à travers la France, l’Allemagne, le Luxembourg et la Belgique.

Cette Marche pour la Liberté a pour objectif d’interpeller les dirigeants européens sur la situation des migrants à quelques semaines des élections du Parlement européen et du Sommet du Conseil européen sur la politique de l’immigration.

Ces réfugiés, migrants et sans-papiers se sont unis pour faire valoir leurs droits en traversant diverses frontières de l’espace Schengen. Ils dénoncent les répressions et les discriminations dont nombre d’entre eux sont victimes (arrestations, emprisonnements, déportations…)

Entre le 1er et le 5 juin la marche pour la liberté fait station au Luxembourg, notamment à Schengen et à Luxembourg-Ville, où de nombreuses événements et actions symboliques sont prévus.

Pour plus d’infos: http://freedomnotfrontex.noblogs.org/

Question parlementaire concernant les difficultés pour accueillir des réfugiés syriens

Monsieur le Président,

Conformément à l’article 80 du règlement de la Chambre des Députés, je vous prie de bien vouloir transmettre à Monsieur le Ministre de l’Immigration et de l’Asile la question parlementaire suivante:

Le Luxembourg avait l’intention d’accueillir 60 réfugiés syriens. Jeudi, 13 février 2014, le Ministre de l’Immigration a fait savoir qu’ils ne seraient pas 60, mais seulement 4 familles avec au total 28 personnes à trouver asile au Luxembourg. Raison invoquée: les informations sur le mode de vie luxembourgeois et entre autres le rôle et la place de la femme au sein de la société luxembourgeoise.

Dans ce contexte, je voudrais savoir de la part de Monsieur le Ministre:

– De quelle manière s’est déroulée la mission du Gouvernement en Jordanie et quelle était sa composition?

– Combien de dossiers ont-ils été fournis par l’UNHCR?

– Combien de personnes ont-elles été entendues?

– Quel fut l’approche des interviews: est-ce  la mission luxembourgeoise qui a averti les personnes sur les supposées difficultés au Grand-Duché ou ces questions ont-elles été posées par les personnes candidates à l’asile?

– Existe-t-il un procès-verbal de ces entretiens? Le cas échéant, est-il possible de le consulter?

– Est-ce que le Luxembourg a l’intention d’accueillir d’autres réfugiés, jusqu’au total annoncé de 60, respectivement au-delà?

– Le cas échéant, cela a-t-il déjà été fait?

Respectueusement,

Justin Turpel

Député

-> Réponse

Das Leben der syrischen Flüchtlinge retten!

In einer Antwort auf eine parlamentarische Anfrage von déi Lénk bestätigte Außenminister Jean Asselborn Ende Januar die geplante Aufnahme von 60 syrischen Flüchtlingen in Luxemburg.

Ende letzter Woche berichtete die Luxemburger Presse dass jetzt nur noch 28 Flüchtlinge aufgenommen werden sollen. Dem Außenminister nach wäre die Hälfte wieder abgesprungen, nachdem man ihnen den kulturellen und gesellschaftlichen Kontext in Luxemburg erläutert hätte.

Diese Aussage ist lächerlich und zeugt von äußerster Ignoranz der Lage in Syrien und in den Nachbarländern: Offiziell sind zurzeit fast 2,5 Millionen Syrer auf der Flucht. Die Dunkelziffer liegt noch viel höher. Die Mehrheit davon lebt in erbärmlichen Verhältnissen in den Nachbarländern im nahen Osten (Jordanien, Libanon,…)

Die UN-Flüchtlingshilfe schreibt Folgendes: „Verzweifelte syrische Flüchtlingsfamilien brauchen dringend Hilfe. Sie fliehen, um ihr Leben zu retten. Doch auf der Suche nach Sicherheit müssen sie alles zurücklassen, was ihnen lieb und teuer ist. Sie verlieren Heimat, Besitz, Freunde und Familie. Es ist eine Zeit der Angst und eine äußerst traumatische Erfahrung – besonders für die Kinder. …

Die Flüchtlingskinder und ihre Familien sind verängstigt und erschöpft. Die Helfer in den Flüchtlingslagern arbeiten rund um die Uhr, um die Flüchtlinge zum Beispiel mit Kleidung, Zelten, Decken, Wasser und Hygieneartikeln zu versorgen… täglich kommen tausende Flüchtlinge dazu. Etwa 50 Prozent der Flüchtlinge sind Kinder.“

Die meisten syrischen Städte, noch vor wenigen Jahren blühende Zentren der orientalischen Kultur, liegen in Schutt und Asche. 10-jährige kümmern sich um Verletzte. Es gibt keine Nahrung, kein Wasser, keine Medikamente. Millionen haben das Land verlassen.

Die Zustände in den Flüchtlingslagern sind menschenunwürdig.

Es ist nicht glaubhaft und nicht denkbar, dass diese Menschen sich aus kulturellen Gründen weigern würden nach Luxemburg zu kommen. Es geht hier ums schiere Überleben.

Die Kommentare einiger Luxemburger auf Facebook und beim Stammtisch sind beschämend und abstoßend. Es geht hier nicht um Immigrationspolitik, sondern um direkte Solidarität zwischen Menschen und Völkern, um Schutz für Menschen in Lebensgefahr in einem Bürgerkrieg in dem laut UNO bis Mitte 2013 mindestens 40.000 Zivilisten umgebracht wurden. Fremdenfeindliche Aussagen in diesem Zusammenhang sind der absolute humanistische Tiefstand einer kapitalistischen Egoismus-Gesellschaft, in der die Reichen und Mächtigen dem Volk nichts als hemmungslose Profitsucht und Eigennützigkeit vorleben.

60 Syrer waren nicht viele, 28 sind armselig. déi Lénk fordern die Luxemburger Regierung auf, mehr syrischen Flüchtlingen in Luxemburg Schutz zu gewähren, die Heuchelei aufzugeben, die Luxemburger über die Zustände in Syrien aufzuklären und die Schutzsuchenden ohne Vorbehalte zu unterstützen.

(Mitgeteilt von déi Lénk)

Question parlementaire du 9 janvier 2014 – Réponse
Question parlementaire du 18 février 2014

Edward Snowden: le déshonneur de l’Europe

Ce mercredi, le Comité des libertés civiles du Parlement européen a abrogé un passage du rapport sur la National Security Agency (NSA) états-unienne enjoignant les Etats-membres de l’Union européenne d’accorder l’asile à M. Edward Snowden, ancien employé de la NSA, qui a révélé les activités d’espionnage massif de la NSA envers les citoyens et les gouvernements de l’Union.

Alors que l’UE devrait traiter M. Snowden comme un héros et lui garantir l’asile, elle le lui refuse. Les parlementaires de Parti populaire européen (dont est membre le CSV) ainsi qu’une grande partie du Parti socialiste européen (dont est membre le LSAP) ont supprimé ce passage. Pendant ce temps, M. Snowden doit constamment craindre pour sa vie.

déi Lénk condamne également les propos de l’eurodéputé Frank Engel (CSV), qui, interrogé par le Spiegel, a affirmé qu’il ne “fallait pas trop brusquer les Etats-Unis”. Une telle attitude constitue un acte de soumission envers le gouvernement des Etats-Unis et va à l’encontre des intérêts des citoyens de l’UE.

Mais cette décision constitue également un élément de négociation que l’UE mène de manière opaque avec le gouvernement des USA en vue de ratifier le Traité de libre-échange entre l’UE et les USA.

Le 25 mais prochain, les citoyens européens auront l’occasion de renouveler leur parlement et d’y envoyer des députés qui représentent vraiment les intérêts des citoyen-ne-s de l’Union. 

Question parlementaire concernant l’accueil de réfugiés syriens

Monsieur le Président,

Conformément à l’article 80 du règlement de la Chambre des Députés, je vous prie de bien vouloir transmettre à Monsieur le Ministre de l’Immigration et de l’Asile la question parlementaire suivante:

Au mois d’août 2013, le Ministre de l’Immigration Nicolas Schmit avait annoncé la venue d’un contingent de 60 réfugiés syriens au Luxembourg suite à l’appel international lancé par l’UNHCR face au drame vécu par ces personnes. L’Allemagne, qui avait initialement annoncé en accueillir 5.000, compte doubler sa contribution. Dans ce contexte, je voudrais savoir de la part de Monsieur le Ministre:

– Avez-vous connaissance de la date d’arrivée au Luxembourg de ces réfugiés?

– Le cas échéant, avez-vous connaissance de leur nombre définitif?

– L’accueil de réfugiés syriens est-il soumis à des critères? Si oui, pouvez-vous m’indiquer lesquels?

– Pouvez-vous m’indiquer le statut qui leur sera attribué?

– Pouvez-vous m’indiquer les mesures que l’Etat luxembourgeois compte mettre en place pour l’accueil, l’encadrement, le logement ainsi que le suivi de ces réfugiés?

– Finalement, vos services comptent-ils organiser cet accueil de concert avec les organisations non-gouvernementales actives dans le domaine des réfugiés? Le cas échéant, pouvez-vous me mentionner desquelles il s’agit ainsi que les champs d’action qui leur seront attribués?

Respectueusement,

Justin Turpel
député

-> Réponse

logo European Left logo GUE/NGL logo Transform! Europe