Question parlementaire sur le régime d’aides pour promouvoir le logement durable.

Monsieur le Président,

En date du 22 janvier 2021 le Conseil de gouvernement a décidé la prolongation du régime d’aides financières PRIMe House jusqu’au 31 décembre 2021, sous les conditions et modalités en place depuis fin juin 2020.


Les majorations des subventions existantes et les aides supplémentaires décidées en 2020 et dont l’échéance était initialement fixée au 31 mars 2021 visaient à favoriser davantage les rénovations énergétiques, les remplacements de chaudières existantes alimentées en combustible fossile ainsi que le chauffage à l’énergie renouvelable.

Vu la prolongation du régime d’aides susmentionné je voudrais poser les questions suivantes à Madame la Ministre de l’Environnement :

  1. Combien de demandes ont été introduites auprès de vos services pour les différentes subventions ayant connu une majoration ou un bonus supplémentaire depuis l’entrée en vigueur des adaptations en juin 2020 ? Combien de ménages ont introduit une ou plusieurs demandes ?
  2. Combien de demandes d’aide ont été accordées depuis l’introduction du nouveau régime ? Combien de demandes ont été rejetées respectivement sont en cours de traitement ?
  3. Le nombre de demandes a-t-il évolué suite aux adaptations des subventions par rapport aux années précédentes ? Madame la Ministre peut-elle me communiquer le total des demandes de subventions par année depuis leur introduction ?
  4. Quel est le montant total d’aides accordées aux demandeurs depuis l’entrée en vigueur de l’adaptation du régime d’aide en juin 2020 ?
  5. Quelle est la part des demandeurs ayant introduit une demande pour une rénovation énergétique qui ont également fait les démarches auprès de vos services pour obtenir un prêt climatique à taux zéro respectivement à taux réduit ?
  6. Parmi ces demandes pour un prêt climatique, combien ont été accordées ou rejetées et combien sont en cours de traitement ?
  7. Le nombre de demandes pour obtenir un prêt climatique à taux zéro respectivement à taux réduit a-t-il connu une évolution suite aux adaptations des subventions par rapport aux années précédentes ? Dans l’affirmative, laquelle ?

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes salutations distinguées,

David Wagner

Député

Objectifs de développement durable: Le Luxembourg doit assumer sa responsabilité.

A l’Assemblée générale de l’ONU à New York, les Etats-membres ont adopté ce week-end  l’agenda 2030. Elle constitue également un énorme défi pour le Luxembourg.

Les 17 Objectifs du Développement Durable (ODD) ne mettent pas en cause les problèmes structurels du système économique capitaliste et manquent de priorisation et de directives concrètes pour leur mise en œuvre. Néanmoins, il s’agit d’un document important et ambitieux vers un monde plus durable et plus équitable, surtout compte-tenu du fait qu’il s’agit d’un compromis entre plus de 190 nations.

Le succès de l’agenda dépendra finalement de l’importance que les gouvernements voudront donner à ce document non-contraignant. déi Lénk appelle tous les gouvernements, mais également les acteurs de la société civile, de s’engager pour une mise-en-œuvre rigoureuse des ODD.

Un défi également pour le Luxembourg

Contrairement aux Objectifs du Millénaire, les ODD s’appliquent également aux pays industrialisés. Ainsi, le Luxembourg se doit d’atteindre ces objectifs comme tout autre pays. En même temps, selon le principe de la responsabilité commune, mais différenciée, le Luxembourg doit veiller à ne pas entraver la réalisation des ODD dans d’autres pays. Les efforts pour la cohérence des politiques pour le développement durable doivent donc être renforcés de manière considérable.

Les aspects environnementaux ne sont pas les seuls domaines qui posent un énorme défi pour le Luxembourg. déi Lénk portera une attention particulière à la réalisation de l’objectif 10.1. Celui-ci veut que les revenus des 40 % les plus pauvres de la population augmentent plus rapidement que le revenu moyen national, et ce de manière durable. Vu que la tendance actuelle va à l’encontre de cet objectif, déi Lénk s’attend à ce que le gouvernement présente rapidement un plan d’action pour la réalisation de cet objectif.

logo European Left logo GUE/NGL logo Transform! Europe