Message de solidarité avec l’action syndicale.

Avec ses propos scandaleux, l’UEL met sérieusement en péril le dialogue social au Luxembourg.

La très curieuse approche du haut représentant du patronat suscite un profond sentiment d’étrangeté à travers le monde syndical et salarial.

déi Lénk considère le dérapage du président du patronat luxembourgeois comme une appréciation confuse des réalités politique et sociale historiques.

Le retour en arrière de l’Union des Entreprises Luxembourgeoise va de pair avec les multiples attaques contre les acquis sociaux des salariés.

Les trois syndicats OGBL, LCGB et CGFP appellent ce soir à une manifestation de protestation afin de marquer leur opposition et leur détermination.

Par le biais de ce message de solidarité, déi Lénk tient à exprimer sa solidarité avec la plateforme syndicale contre le boycott du patronat et pour un droit de travail progressiste. 

Vendredi Rouge: Le populisme de droite. Un petit aide-mémoire.

Depuis les années 1990, le populisme de droite s’impose et s’étend au sein des démocraties occidentales, où il connaît des succès électoraux évidents. Mais si ce tournant populiste ne fait plus question, la définition du phénomène, son idéologie, ses revendications, ses causes et les raisons de son succès restent sujets à de vifs débats.

De même, si les critiques consacrées de la gauche n’ont plus assez d’emprise sur les formes actuelles du populisme de droite, comment concevoir une critique actualisée de ce populisme et comment y faire face ?

Avec Thierry Simonelli – psychanalyste, docteur en philosophie et docteur en psychologie. Il travaille comme psychanalyste au Luxembourg.

Vendredi 17 mai au Café «Gudde Wëllen »

Question parlementaire concernant Incidents lors de la manifestations des agriculteurs-producteurs de lait du 22 juin au Kîrchberg

Monsieur le Président,

Conformément à l’article 79 du Règlement de la Chambre des députés, je vous prie de bien vouloir transmettre à Monsieur le Ministre de l’Intérieur et à la Grande Région la question parlementaire suivante :

Selon des informations provenant de délégués du personnel et de chauffeurs d’autobus de la Ville de Luxembourg lors de la manifestation des agriculteurs-productions de lait le 22 juin 2009 au Kirchberg des chauffeurs d’autobus de la Ville de Luxembourg auraient, sur demande des représentants de la Police grand-ducale sur place, et par l’intermédiaire de leurs supérieurs hiérarchiques, reçu l’injonction de barrer avec les autobus de la Ville des voies et des croisements que les manifestants s’apprêtaient à emprunter avec leurs tracteurs. Selon les mêmes sources, des bus de la Ville avec leurs chauffeurs auraient été appelés sur les lieux, après avoir dû faire descendre leurs passagers à différents endroits du réseau, pour que ces véhicules puissent participer à cette opération de barrages. Percevant l’intervention des autobus de la ville comme une provocation, des manifestants auraient placé une balle de paille sous un bus en menaçant de l’incendier.

Je voudrais donc prier Monsieur le Ministre de l’Intérieur de bien vouloir répondre aux questions suivantes :

1. Monsieur le Ministre peut-il confirmer les informations susdites et peut-il décrire le déroulement des événements ?

2. De quelle autorité émanait cet ordre de ” réquisition ” des autobus et des chauffeurs de la Ville de Luxembourg ?

3. Sur quelles dispositions législatives et/ou réglementaire aurait-elle bien pu se fonder, puisque ni la loi du 8 décembre 1981 sur les réquisitions(” en cas de conflit armé, de crise internationale ou de catastrophe “) ni loi du 31 mai 1999 sur la Police Grand-Ducale ne semblent applicables au cas présent ?

4. qui aurait été responsable des dommages matériels et/ou personnels éventuels ?

5. Se pourrait-il que ces injonctions/réquisitions eussent été motivées par le souci de ” ménager ” les véhicules de forces de l’ordre en vue de la parade de la fête nationale du lendemain ?

6. Des indemnisation en faveur de la Ville de Luxembourg ou de personnes lésées (par exemple les passagers) seraient-elles prévues ?

7. quelles mesures Monsieur le Ministre entend-il prendre pour empêcher des mesures de réquisition non compatibles avec la législation et la constitution ?

En vous remerciant d’avance, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma très haute considération

André Hoffman

-> Réponse

logo European Left logo GUE/NGL logo Transform! Europe